Une formation d’adaptation aux services de réanimation

Une formation conçue par le CESU au MTC

Les services de réanimation sont actuellement très sollicités dans le contexte sanitaire actuel. Les personnels soignants ont besoin de renfort mais avec des soignants formés pour  travailler en service de réanimation. Hors temps de crise, une infirmière de réanimation est formée par compagnonnage pendant plusieurs semaines et il prend au moins 6 mois au professionnel avant d’être pleinement à l’aise pendant son quart de travail. Il était donc important de pouvoir concilier la solidarité des personnels volontaires souhaitant aider en réanimation avec les compétences spécifiques qui y sont nécessaires.

Habitués à réagir promptement face à des situations de crise, les formateurs du CESU ont créé une formation permettant aux soignants de s’adapter rapidement à une prise de fonction en réanimation dans un contexte sanitaire exceptionnel. Elle se déroule en 4 étapes :

  • 2 jours de formation au MTC/CESU alternant cours théoriques et cours pratiques en simulation comportementale.
  • 2 jours d’immersion en secteur de réanimation.
  • ½ journée de formation aux logiciels de réanimation
  • 1 à 3 semaines d’exercices tutorés en réanimation en fonction du cursus et des compétences du soignant.

Les volontaires sont ainsi plus rassurés à l’exercice de leur fonction dans un secteur de réanimation. Avoir déjà fait les soins ( Prélèvement Bronchique Distal Protégé par exemple) sur un mannequin ou sur un patient simulé ( comme le décubitus ventral) rassure et amène moins d’ appréhension.

L’objectif n’est pas de former en 4 journées et demie un soignant à la réanimation mais de lui apprendre à avoir les bons réflexes et les bonnes procédures pour prendre en charge un patient de réanimation en toute sécurité tant pour lui que pour le patient.

Les apprenants disent ainsi être moins surpris à leur arrivée dans cet univers. Ils appréhendent ainsi avec moins de difficultés la manipulation des patients et l’utilisation des matériels puisqu’ils les ont manipulés pendant leur formation.