8
Déc
9
Déc

Démystifier la nutrition artificielle

La dénutrition touche 20 à 40% des patients à l’hôpital. La prise en charge de la dénutrition peut nécessiter le recours à une nutrition artificielle, par voie entérale ou parentérale. Il est indispensable de démystifier ces traitements auprès des soignants, infirmiers et diététiciens tout particulièrement. La pose d’une sonde nasogastrique effraye très souvent les
soignants, ce qui peut retarder le soin et exposer le patient à un retard de prise en charge.

Vous êtes professionnel de santé et êtes amenés à prendre en charge des patients en nutrition artificielle ? Vous souhaitez améliorer vos compétences et gagner en confiance en vous ? Cette formation est faite pour vous !

Inscrivez-vous ici